Quelle idée se faire de Dieu ?

Un Dieu originel existe ? C’est quoi Dieu ? Quelle idée se faire de Dieu ? Jadis, en des temps lointains, l’homme primitif inventa ses dieux. Pourquoi ? Était-ce le début de Dieu ? La Bible est considérée comme la parole de Dieu, transmise aux Patriarches et aux Prophètes.

Au Mont Sinaï, Moïse reçu les Tables de la Loi, auxquelles il en ajouta une. La loi de Moïse interdisait de scruter le ciel sous peine d’anathème. Par la suite, au VIe siècle, durant l’exil babylonien, (s’il eut lieu), l’idée du Dieu unique s’imposa. Le monothéisme (judaïque) était né. Au début de l’ère chrétienne, les pères de l’Eglise Catholique avait une conception intransigeante sur la façon de croire et leur étroitesse d’esprit était conforme à l’esprit de l’Ancien Testament, patriarcat et mysoginie comprise. Dans cet obscurantisme, qui depuis, caractérise l’Eglise, les pères ont attesté que les cinq Livres de Moïse ou Pentateuque relèvent de la parole de Dieu. Mais, sans ne jamais se préoccuper des desseins du ciel, cet élément au-dessus de notre tête.

« Or, On peut situer « Dieu » dans le ciel, dans la vie, et dans son ensemble, mais on ne peut pas supprimer le ciel du langage qui nous permet de retrouver ce Dieu d’origine. »

Extrait de quatrième de couverture d’un vaste livre 2021 (567 pages) faisant référence au ciel, et comblant de nombreuses lacunes dans la Religion Catholique. Par Pierre Puccio.

DIEU D’ORIGINE est en vente sur les plateformes populaires, Hachette Livre, Fnac, Amazon, Kobo, Apple …

Bookelis

Article suivant :

La Crucifixion de Jésus au Mont du Calvaire

 

La Crucifixion de Jésus au Mont du Calvaire

La Crucifixion de Jésus au Mont du Calvaire ou Golgotha exprime un savoir christique dans la Religion Christianisme. Or, l’Eglise Catholique ignorant le firmament n’est jamais parvenue à établir un lien avec le corps glorieux du Christ représenté en forme d’amande par les ouvriers monastiques du Moyen-Age et le ciel qui lui correspondait. Au Mont du Calvaire la mandorle manifeste le divin et la gloire à venir de Jésus Christ, là où serait Le Seigneur proche de Dieu.

Au Mont du Calvaire nommé aussi Golgotha : petite montagne, lieu du Crâne, sous le regard de Dieu, le ciel dessinait une Mandorle. Le phénomène céleste a eu lieu durant l’agonie des crucifiés et de Jésus sur la croix. C’est la configuration du caelum, formant une amande, durant la scène du crucifiement, qui par analogie, révèle l’état divin et la gloire à venir du Christ sur un plan non-terrestre. Par ailleurs, sans savoir Paul parlera d’un corps glorieux et l’église catholique approuvera ignorant tous deux l’éther.

laissez venir à moi les petits enfants
Laissez les petits enfants venir à moi, et ne les empêchez point ; car le Royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. Matthieu 19:14