En cernant dans le livre de Guy Rachet, ce qui nous intéresse d’un point de vue chronologie, nous découvrons que l’Ancien Empire Égyptien débute aux environs de 2686 à 2613 av. Jésus-Christ. Nous sommes dans la III e dynastie fondée par Sanakht, révélant la construction de la première pyramide à degrés de Saqqara par l’architecte et ministre de Djeser, Imhotep.

Djeser instaure sa capitale dans la région de Memphis, il règne 19 ans, et, durant son règne l’emploie de la pierre dans la construction des pyramides voit le jour. Il commande des expéditions dans le Sinaï et en Nubie et peu à peu l’utilisation du cuivre se généralise. Puis se dressent les premières pyramides régulières à Dahchour et à Meidoum. Vint ensuite la IVe dynastie aux environs de 2613 à 2498 avec en premier le règne de Snéfrou qui dura 24 ans. Fin des données extraites du livre de : Guy Rachet, Le Livre Des Morts Des Anciens Egyptiens, Ed. Du Rocher, Champollion.

———————–

Avec la participation et le savoir de Maurice Guinguand :

Nous voici à présent dans la quatrième dynastie d’Egypte, la plus prometteuse en matière d’astronomie, d’astrologie et de géométrie. Les trois principales construction des pyramides et du sphinx sur le plateau de Gizeh le prouvent. Cela débute avec Kheops pharaon d’Egypte lors de son règne qui dura 23 ans. Il fit construire une grande pyramide solaire. Ensuite, le suivi de cette connaissance fut perpétué par son frère Khephren roi d’Egypte dont le règne dura 25 ans. Il fit édifier une pyramide, moins grande pour une raison précise, car elle est lunaire. Plus tard vers la fin de la quatrième dynastie, Mykérinos roi d’Egypte fit construire lors de son règne de 28 ans une troisième pyramide bien petite comparée à ses sœurs aînées précédentes, mais pour une raison précise également. Le point de localisation au sol de ces trois pyramides s’accorde avec trois points précis au ciel, mais tel qu’était le ciel il y a environ 4.500 ans.

A notre époque la quasi-totalité des égyptologues, archéologues, scientifiques, les yeux rivés à terre, affirment qu’il n’y a aucun rapport avec quelconques positions célestes. Cependant, un chercheur américain à la fin du XX siècle s’interrogea sur ce flagrant décalage au sol, en observant le ciel durant plus d’un mois en son campement à même le site. Tout n’est pas perdu !

Explications : L’étoile Sirius étant la plus brillante est aussi la plus grosse, elle servit à la localisation du lieu. Pour expliquer le décalage de Mykérinos par rapport à Khéops et Kephren. Les étoiles situées telles qu’elles étaient sous la constellation du Grand Chien révèlent d’elles-mêmes la liaison ciel-terre. A compter de Sirius, l’alignement est normal jusqu’à la seconde étoile, puis la troisième, subitement n’est plus dans l’alignement des deux premières. On réalise alors qu’au sol, il s’agit bien de Mykérinos, la stellaire. C’est une parcelle céleste qui a été transposée en un lieu terrestre et le tout fut sacralisé à cet effet. d’où harmonie, mais aussi phénomènes énergétiques, vibratoires et lumineux.

C’est durant cette IV e dynastie que la connaissance égyptienne atteignit son apogée, les penseurs signifièrent dans leur architectures. le : 4 de la création : la terre, les quatre directions. Le 3, le ternaire : l’accession à la divinité, mais aussi, les trois positions de lever solaire. dont le quatrième est rendu invisible puisqu’il passe sous la ligne de l’horizon. Comment surent-ils le préciser, sans qu’il n’y ait eu aucune erreur d’appréciation ? La pyramide de Khéops est une très grande énigme non résolue jusqu’à présent, et ça malgré notre science et notre technologie très avancée. Mais une autre découverte nous attend…

Lorsque l’idée fut émise de construire une pyramide solaire, les Egyptiens ne prirent pas pour repère astronomique la progression du point vernal, de Gémeaux à Taureau. Ils déterminèrent plutôt le point de lever solaire de l’étoile Sirius et surent également établir la dernière période Isiaque datant de : 2.585 av. J.C. De par leurs observations ils surent que cette étoile se levait en même temps que le soleil tous les 1466 ans.

De ce fait, les Egyptiens purent très bien s’êtres servis de cette base pour remonter dans le passé. mais aussi, pour anticiper l’avenir. Il est à penser que c’est ce qu’ils ont fait, car la pyramide de Khéops annonce un culte solaire débutant une ère nouvelle. Celle des Poissons. N’oublions pas, qu’ils furent le symbole vivant de Jésus-Christ. Le ternaire de lumière fait chair.

Dans les prochains sujets, nous allons parler de Moïse. Et du Veau d’Or d’Aaron son frère. Mais avant, exposons l’invraisemblable histoire que l’on prête à Moïse concernant l’ouverture de la Mer Rouge.

Les Egyptiens engloutis dans la Mer Rouge

Publicités