Jésus est-il Dieu ?

Jésus est-il Dieu ? Jésus-Christ est lié à Dieu : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. » – (Jean, 14, 6) – Jésus-Christ personnifie Dieu vivant. Or, Jésus-Christ n’est pas Dieu. C’est à savoir. Jésus est « Envoyé » de l’Esprit de Dieu.

Est il dieu jésus ? En effet, Jésus est intimement lié à Dieu et vice-versa. C’est la raison pour laquelle, Jésus dit : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie …  » – Mais à proprement parler, Jésus n’est pas Dieu. On pourrait dire, Jésus est parvenu à personnifier Dieu dans le vivant et dans la chair. De fait, Jésus est Dieu Vivant. Mais Jésus est également « l’Envoyé » de l’Esprit de Dieu.

Animée d’une petitesse d’esprit, la croyance chrétienne ne fait jamais référence à l’Esprit de Dieu, préférant nommer Dieu lui-même, pour appuyer des certitudes toutes relatives. Elle n’est pas la seule.

Attention ! Les propos suivants ne répondent d’aucune idéologie ni d’aucune religion en particulier.

Aussi succinctement que possible et au risque de froisser la chrétienté, contrairement à l’amalgame que l’on peut faire, L’Esprit de Dieu, omniprésent durant l’incarnation de Jésus, ne fait pas de Jésus, même après la résurrection : « Dieu ».

On pourrait également ajouter, littérairement parlant, Jésus a incarné « Dieu » sur la Terre. Un Dieu neutre « père-et-mère » en même temps. Mais Jésus est plus particulièrement le Chemin qui mène au Père dans les cieux. Jésus est celui qui a manifesté Dieu ou le divin, durant sa mission terrestre. Et par la suite, le phénomène de l’Ascension le prouve, Jésus, imprégné de la divinité – fusion avec la divinité – rejoint le Père dans les cieux, n’étant pas le ciel. L’Ascension de Jésus, ne devrait pas être imaginée comme une histoire à dormir debout ! N’oublions. Il y a l’autre partie de Dieu le Créateur.

Pour aider à déterminer si Jésus est-il Dieu, d’autres branches et autres déviations du christianisme, ont leur propre idéalisation sur l’idée de Jésus et de Dieu. Mais, ces courants religieux ne procèdent pas forcément de la même alchimie. La voie christique directe, plus rapide, serait plus indiquée aux occidentaux. Mais on ne change pas aussi facilement d’optique surtout lorsque l’on dépend d’idées arrêtées.

Néanmoins, quel que soient les idées et le chemin emprunté. Dieu-Unique et Éternel surpasse tout ce que l’esprit de l’Homme ne pourrait jamais appréhender. Comme l’expansion de l’univers dans son infinité dépasse l’Homme et le plonge dans une interrogation sans fin.

Si Dieu existe

Alors, raisonnons un peu. Si Dieu existe, Il est principalement « Esprit ». Ainsi, on pourrait penser, L’Esprit de Dieu, (le), « Souffle Créateur » ou, (le), Principe indéfinissable essentiel et intrinsèque à toutes choses – était – « EST De Toute Éternité ».

Donc, avant que le monde ne soit apparu à l’état matériel ou si l’on préfère, avant que le monde ne se soit créé matériellement.

Ainsi, comment retenir, l’instant originel, nommé « big bang », par la science moderne ? La toute première seconde ! Quand l’univers infiniment petit, paraît-il, pouvait se contenir dans la tête d’une d’épingle, selon l’expression scientifique. Mais en fait, le big bang ne serait nullement le commencement. La preuve, ici, notre ignorance la produit, voici.

Malgré les grandes avancées en astronomie, les chercheurs disposent de gigantesques télescopes toujours plus puissants. Ces télescopes géants permettent d’élargir considérablement le champ des observations, à tel point, que de lointaines galaxies, estimées à des millions d’années-lumière, se dévoilent aujourd’hui devant les yeux ébahis des astronomes. Or, tous ces colossaux moyens permettent peut-être de scruter en profondeur un peu plus le cosmos, mais sans permettre d’atteindre les ères antérieures au big-bang toujours inaccessibles.

Comme Dieu l’Éternel non limitatif à la petitesse d’esprit, à l’Ancien Testament et à la religion.